Concours Lépine : deux médailles d’or pour un Val-de-Marnais

Date de publication : 23 mai 2019

Pour son antenne de télévision ultra-compacte et son déviateur d’ondes électromagnétiques pour téléphones portables, Khamprasith Bounpraseuth a reçu deux médailles d’or lors de la dernière édition du Concours Lépine international de Paris. De nouvelles reconnaissances pour cet entrepreneur implanté à Choisy-le-Roi.

 

Deux nouvelles médailles d’or ont été décernées à Khamprasith Bounpraseuth le 7 mai dernier, en clôture de la 118e édition du Concours Lépine international de Paris. Nouvelles car cet entrepreneur de 51 ans, résident à Maisons-Alfort et dont l’entreprise est implantée à Choisy-le-Roi, en avait déjà remporté 3 ces dernières années : une (européenne) à Strasbourg en 2012, et deux internationales en 2013 puis 2015 à Paris. Et ne sont citées là que ses médailles d’or… Les dernières en date ont couronné les plus récentes créations de Khamprasith Bounpraseuth : Captipro, une antenne de télévision passive et ultra-compacte de dernière génération, et la CELLESS Box, un déviateur d’ondes pour téléphones portables.

 

Une TPE responsable et innovante

« Je n’ai pas vraiment le goût de l’invention, déclare Khamprasith Bounpraseuth. Cela s’inscrit seulement dans la continuité de mon travail sur les antennes et les ondes : nos produits récompensés ont toujours été conçus en réponse à des besoins. » Formé à l’ingénierie électronique, l’homme a été expert en réseaux câblés pendant 12 ans avant de devenir antenniste. Son entreprise, Antengrin, a été créée en 2010. « Nous sommes le dernier fabricant français d’antennes sur le marché, précise l’entrepreneur. Elles sont fabriquées en France, à Alençon, notamment par des personnes handicapées dans le cadre d’ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail, ndlr). » D’abord soutenue par le Centre Francilien de l’innovation, la BPI et la Région Ile-de-France, désormais partenaires, Antengrin a aujourd’hui le soutien de Télécom ParisTech Entrepreneurs. Une fierté pour Khamprasith Bounpraseuth qui, depuis 2 ans, a aussi créé une seconde marque, Cellaos. Au total, sa TPE emploie directement 5 personnes, et beaucoup plus en comptabilisant la sous-traitance.

 

Des produits reconnus

Bientôt dans la grande distribution, et déjà disponible en ligne, l’antenne Captipro est la dernière-née de celles produites par Antegrin. « Elles sont très efficaces et aux normes en vigueur. Même des architectes des Bâtiments de France demandent nos produits depuis quelques temps », souligne Khamprasith Bounpraseuth. Et l’entrepreneur de s’enthousiasmer plus encore pour sa CELLESS Box, « à l’heure actuelle l’un des rares systèmes au monde qui permettent vraiment de protéger des ondes électromagnétiques des smartphones. J’ai eu l’idée en voyant ma fille dormir  avec son téléphone portable à côté de sa tête, comme plus de 50% des adolescents, et pourtant 80% des gens ont des inquiétudes vis-à-vis des ondes électromagnétiques. Et il faut savoir qu’on ne peut pas les supprimer : on ne peut que les dévier. La CELLESS Box est donc un réflecteur d’antenne, elle agit comme un abat-jour à l’envers qui dévie les ondes dans un sens seulement. » Au passage, ce système améliore un peu la réception et l’autonomie du téléphone. « Les médailles du Concours Lépine sont des garanties supplémentaires quant à la qualité et à la crédibilité de nos produits, conclut Khamprasith Bounpraseuth. C’est une reconnaissance technique : ils ont été examinés sous toutes les coutures par des experts reconnus. J’espère que les médailles vont amener la confiance du public envers nos produits. »