Grand Paris Express : retour sur la rencontre entre TPE-PME et Groupement Horizon

Date de publication : 10 juillet 2018

Dans le cadre des travaux du Grand Paris Express, une rencontre a eu lieu fin juin entre des TPE-PME et le Groupement Horizon, chargé par la Société du Grand Paris (SGP) d’une partie du tronçon de la ligne 15 sud. Organisée par l’Établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre et ses partenaires de la convention pour le développement de l’emploi, mobilisés pour maximiser les retombées des chantiers au profit des populations du territoire, elle a permis aux différentes parties d’apprendre à se connaître.

La rencontre a eu lieu le 29 juin 2018 à Vitry-sur-Seine. Le temps d’une matinée, des TPE et PME ont pu échanger avec le Groupement Horizon. En charge de la mise en œuvre du lot de génie civil T2A de la ligne 15 sud du Grand Paris Express (Villejuif-Louis Aragon à Créteil-l’Echat), il doit confier à des TPE-PME, en sous-traitance ou co-traitance, au minimum 20% de son chiffre d’affaires, tel que prévu par une clause dans les marchés de la SGP. Organisé en 3 temps – café, présentations, speed-meeting -, ce rendez-vous avait donc pour double objectif d’exposer la politique d’achats ainsi que les besoins du Groupement Horizon et de permettre aux entreprises locales de promouvoir leur savoir-faire. « Nous nous mobilisons pour faire connaître les entreprises présentes sur le territoire, car pour nous développement économique local rime avec développement de l’emploi » a introduit le Président du Grand-Orly Seine Bièvre, Michel Leprêtre.

 

Une rencontre réussie

Mission accomplie. « Ça a été une rencontre très qualitative. Nous avons eu des retours très positifs des participants. Au total, il y a eu 6 tours de table avec 4 acheteurs, soit 24 échanges directs entre TPE-PME et le Groupement Horizon », relate Sarah Valin, cheffe de projet Grand Paris Express pour l’EPT. Et d’ajouter : « Lors de cette matinée, Horizon a vraiment pu rencontrer des entreprises répondant à ses futurs besoins d’achats. » D’autres secteurs d’activité pourraient être concernés avec l’avancée des travaux et les futurs besoins du Groupement Horizon. C’est le fruit d’un travail partenarial important autour de la SGP et du Groupement Horizon, engagé dans le cadre de la convention pour le développement de l’emploi signée en juin 2017. Et « nous n’agissons pas seuls mais en rassemblant nos partenaires présents dans la salle ce matin : le département du Val-de-Marne, la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre des métiers et de l’artisanat, le Réseau de l’Insertion par l’Activité économique du Val-de-Marne, l’État », a précisé Michel Leprêtre.

 

Activité et emploi en ligne de mire

« Nous espérons que ces échanges entraîneront des marchés effectifs à terme pour les TPE-PME locales », poursuit Sarah Valin. Avec ce type de rencontre, l’EPT, co-organisateur, entend créer les conditions adéquates. Et, au-delà, maximiser les retombées locales des chantiers du Grand Paris Express, à tous les égards : activité des entreprises et développement économique local, mais aussi emploi, insertion professionnelle, formation… En terme d’emploi, ce travail avait déjà permis, fin mai, à 94 personnes issues de 15 villes du territoire de bénéficier d’un contrat d’insertion professionnelle via les clauses sociales mises en œuvre par l’EPT dans le cadre de la la convention de juin 2017 signée avec la SGP et le Département. Et une session d’information pour le recrutement par le Groupement Horizon de 8 aides-coffreurs était encore organisée par l’EPT le 27 juin. La mobilisation continue.