Grand-Paris Express : une session de recrutement de 10 coffreurs bancheurs

Date de publication : 6 décembre 2018

Deux réunions d’information collective ont eu lieu en novembre pour le recrutement et la qualification de coffreurs en Génie Civil par Eiffage dans le cadre du prolongement de la ligne 14 du métro. Elles ont attiré 40 demandeurs d’emploi du territoire. À la clé : un emploi durable.

Les deux réunions ont eu lieu à Chevilly-Larue, le 14 novembre, puis à Thiais, le 21 novembre. Elles s’inscrivaient dans le cadre des clauses d’insertion liées au prolongement de la ligne 14 Sud en lien avec la RATP et la Société du Grand Paris. Elles visaient le recrutement de 10 coffreurs bancheurs appelés à intervenir entre Chevilly-Larue et Rungis pour le groupement Eiffage Génie Civil – Razel Bec qui a 76 000 heures d’insertion à réaliser. Parmi les 40 demandeurs d’emploi présents à ces réunions (18 à Chevilly-Larue et 22 à Thiais), 23 se sont montrés intéressés et 11 d’entre eux ont été retenus à la suite de tests de raisonnement logique.

 

Un temps de formation

Les 10 postes ouverts par Eiffage s’inscrivent dans la durée et donnent dans un premier temps accès à un parcours de formation. Les candidats retenus à la suite des réunions d’information collective et des tests bénéficieront en effet dès janvier 2019 de 10 semaines de formation, dont 4 en entreprise, avec l’AFPA de Bernes-sur-Oise. Un Contrat de professionnalisation de 12 mois en alternance les attend ensuite, à compter du mois d’avril. Ce parcours doit être validé par l’obtention du titre de Coffreur bancheur (équivalent CAP/BEP).

 

Des CDI à la clé

À terme, des Contrats à Durée Indéterminée seront proposés à ceux qui auront obtenu le titre de coffreur bancheur et validé leurs périodes en entreprise. « L’intérêt de cette démarche et de la formation est d’amener à un emploi vraiment durable et stable. Les travaux du Grand Paris Express et du Grand Paris représentent encore des années de travail et sont un vrai moteur pour l’emploi local. Ils doivent permettre à des habitants du territoire de se former à un métier et de trouver du travail sur le long terme », commente Eric Valy, Chargé de projet Clauses sociales au sein de la Mission Emploi-Insertion-Formation de l’EPT. En vue du recrutement des 10 coffreurs bancheurs, des candidats supplémentaires ont pu se présenter lors d’une troisième et dernière réunion d’information collective le 6 décembre dans les locaux de l’AFPA Paris.