La Cyclofficine d’Ivry-sur-Seine fait son chemin

Date de publication : 28 février 2019

Lauréate du dernier appel à projets ESS du Territoire, la Cyclofficine ivryenne – l’une des 3 franciliennes – est implantée depuis 2010. Entre ateliers de formation à l’auto-réparation, sensibilisation aux mobilités douces et travail sur le réemploi, son action est reconnue. Elle s’oriente désormais aussi vers les collectivités et entreprises pour des prestations.

 

En novembre dernier, la Cyclofficine comptait parmi les 9 lauréats de l’appel à projets Économie Sociale et Solidaire 2018 de l’EPT. Son dessein : une coopération avec la recyclerie La Pagaille pour former des personnes en chantier d’insertion à la mécanique vélo, et ainsi développer à la fois le réemploi et diminuer le volume et les coûts de traitement des déchets. « Une première formation a eu lieu en 2018, une autre aura lieu en 2019 », précise Christèle Idrissi, Coordinatrice d’atelier pour la Cyclofficine ivryenne. Audacieux, solidaire, éthique, ce projet est à l’image des actions menées depuis 2010 par l’association.

 

Formations et sensibilisation pour toutes et tous

« Le constat que nous faisons est que les gens achètent un vélo mais ne l’utilisent plus dès lors qu’il y a un problème car ils ne savent pas le réparer. L’idée première des Cyclofficine est donc d’apprendre l’auto-réparation, c’est-à-dire former à la mécanique vélo pour que le public devienne autonome », décrit Christèle Idrissi. Ces formations peuvent être dispensées à l’atelier ivryen de la Cyclofficine, situé au 6 boulevard Bandebourg. 3 permanences y sont assurées chaque semaine par les bénévoles de l’association : les mardis soir (19h-22h), les jeudis et samedis après-midi (14h-19h). Un mercredi par mois est organisé un atelier « ManivElles », réservé aux femmes. « Par galanterie ou par culture, les hommes interviennent trop souvent pour faire les réparations à leur place lors des ateliers mixtes… Alors que cet apprentissage peut leur redonner confiance en elles. » La Cyclofficine propose également des ateliers mobiles en pied d’immeuble, dans les quartiers prioritaires, à l’aide d’un triporteur équipé. Elle propose enfin de plus en plus de prestations aux entreprises ou collectivités. En 2018, des agents municipaux de Vitry-sur-Seine ont ainsi appris l’auto-réparation.

 

As de la récup’ solidaire

Au-delà de la formation et de la sensibilisation, la Cyclofficine agit pour le réemploi. « Nous récupérons des vélos de gens qui souhaitent s’en séparer et faire de la place chez eux. Sur 10 vélos récupérés, environ 7 seront réparés. Le reste sera démonté afin que les pièces servent à de futures réparations. » Elles seront notamment mises à disposition à prix libre dans l’atelier de la Cyclofficine. Un système d’adhésion a aussi été pensé : à partir de 15 euros pour utiliser le matériel et l’atelier, 35 euros pour une adhésion familiale. Les vélos récupérés et retapés sont, eux, généralement revendus à prix solidaires, en particulier lors des 2 bourses aux vélos organisées chaque année au sein du parc départemental des Cormailles (Ivry-sur-Seine). La prochaine est programmée le 14 avril.

 

> Pour toute question : info.ivry@cyclocoop.org

> Agenda et événements : www.cyclocoop.org