L’entreprise Biomarel et sa fondatrice distinguées

Date de publication : 20 décembre 2018

Hébergée depuis la rentrée à Silver Innov’, l’entreprise Biomarel développe un dispositif permettant le retour à l’autonomie des personnes en situation de handicap par le contrôle avec la tête d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Sa fondatrice, Leslie Marel, vient de recevoir le trophée « Innovation » des Créatrices d’Avenir.

Tout s’accélère pour Biomarel et sa fondatrice. Alors que son produit, le BMconnect, sera commercialisé début 2019, Leslie Marel, 27 ans, vient de recevoir une dotation financière de 4 000 Euros avec le trophée « Innovation » des Créatrices d’Avenir. Ce concours organisé par Initiative Ile-de-France met chaque année en valeur 6 femmes chefs d’entreprises. « C’est la récompense d’un travail acharné de mise en place d’un produit qui me tient à coeur. Je le prends aussi comme un « Merci d’avoir entrepris dans ce domaine ». Ça m’apporte enfin une crédibilité en tant que femme dans l’entrepreneuriat, alors que je ne viens pas du tout de ce milieu », commente Leslie Marel.

 

Genèse du BMconnect

La jeune femme était encore, jusqu’au 31 août dernier, assistante ingénieur dans un laboratoire de recherche de l’Institut Curie. C’est en parallèle de ce travail qu’elle a développé le BMconnect puis Biomarel avec son conjoint, Jonathan Guyon, qui est ingénieur en électronique. À l’origine, une rencontre : celle de Martine, en 2015, atteinte de la maladie de Charcot. Le couple a essayé de trouver une solution adaptée pour qu’elle puisse contrôler un ordinateur avec sa tête afin de retrouver l’autonomie et communiquer. Le prototype du BMcConnect est né. Le premier mot de Martine à l’écran a été « Merci ».

Par la suite, le couple a été mis en relation avec des associations – l’ARSLA, l’APF, l’ALIS – en quête d’une solution adaptée et adaptable à tout type de handicap. « À travers ces rencontres, nous avons pu comprendre les besoins réels des patients, constater qu’il y avait une demande et tester notre dispositif. Nous sommes donc partis du terrain, avec un vrai retour de l’utilisateur final, et le dispositif a été validé en temps réel par les associations », résume Leslie Marel.

 

Un beau potentiel

Prudents, les co-fondateurs n’ont créé Biomarel qu’en mai 2018, après avoir trouvé un premier financement. Leur slogan : « Le handicap n’est pas un choix mais s’équiper l’est ! » Composée aujourd’hui de 3 personnes, l’entreprise a bénéficié à ses débuts du programme de l’accélérateur Wilco Healthcare. Avant de rejoindre en octobre dernier Silver Innov’, l’unique pépinière et hôtel d’entreprises spécialisée dans la Silver économie et l’autonomie, équipement du Territoire Grand-Orly Seine Bièvre. « Au-delà de l’hébergement, ces structures apportent un encadrement, un réseau, un accompagnement, des événements, donc tout un écosystème qui favorise les possibilités de faire les bonnes rencontres pour renforcer sa société », juge Leslie Marel. « Biomarel a développé une solution ingénieuse et adaptée aux besoins et c’est une entreprise avec un beau potentiel. Les fondateurs savent où ils vont et s’impliquent beaucoup dans la communauté de Silver Innov’ », décrit pour sa part Anouk Serreau, directrice-adjointe de Silver Innov’.

Après le trophée des Créatrices d’Avenir et un premier passage à la télévision pour Leslie Marel, la prochaine étape est donc la commercialisation du BMconnect. « Jusqu’à présent, le dispositif a convaincu les patients et les aidants pour sa simplicité d’installation, son efficacité et sa discrétion », expose Leslie Marel. Qui conclut : « J’espère qu’il satisfera le plus grand nombre. J’aimerais vraiment qu’il rende l’autonomie accessible à tous. »