Ligne 14 Sud du métro : recrutements en cours

Date de publication : 14 février 2019

Dans le cadre des clauses d’insertion inscrites dans la convention signée par l’EPT, la RATP, le Conseil Départemental du Val de Marne et la Société du Grand Paris, une session de recrutement a débuté le 6 février. 10 à 15 personnes devraient être formées au métier d’aide-coffreur à compter du mois de mars et intervenir sur un tronçon de la ligne 14 du métro.

Première étape d’une session de recrutement par Razel Bec, la réunion d’information du 6 février a attiré 49 personnes à Chevilly-Larue. La plupart habitantes du Grand-Orly Seine Bièvre. Toutes demandeuses et/ou éloignées de l’emploi. 31 d’entre elles se sont montrées intéressées par les postes de coffreurs en génie civil et ont passé un entretien de pré-sélection au terme duquel 21 ont été retenues. Au final, 10 à 15 personnes devraient être sélectionnées pour intervenir à terme sur le lot GC03 de la ligne 14 du métro, soit entre Chevilly-Larue et Rungis.

 

Un parcours en 3 temps

Le parcours de formation qui les attend est mis en place par Razel Bec avec le GEIQ Ile-de-France. Dès le 3 mars, les candidats retenus commenceront une formation de 6 semaines. Mi-avril, ils signeront un Contrat de Professionnalisation de 12 mois avec le GEIQ Ile-de-France comprenant, jusqu’à fin juin, une nouvelle période de formation. Du 1er juillet à fin avril 2020, ils seront en poste sur le chantier. À terme, l’obtention du titre professionnel de coffreur en génie civil ainsi que des embauches en CDI sont visées.

 

De la motivation et des emplois durables

À l’origine, seuls 10 postes étaient ouverts. Un chiffre revu à la hausse en fonction de la motivation des uns et des autres. « C’est un processus de recrutement très ouvert, qui est vraiment basé sur l’envie des candidats », décrit Éric Valy, Chargé de projet Clauses sociales au sein du pôle Développement économique de l’EPT. C’est aussi un parcours vers des emplois durables qui est proposé, d’autant que Razel Bec est en charge d’autres chantiers d’importance, par exemple pour la réalisation de la ligne 15 du Grand Paris Express ou du projet Eole (RER E).