Ligne 14 Sud : un baptême et des actions

Date de publication : 11 avril 2019

Une cérémonie a eu lieu début avril sur le site de la future gare « Pont de Rungis », localisé à Thiais et jouxtant les communes d’Orly et de Rungis, afin de baptiser le premier tunnelier en vue du prolongement la ligne 14 Sud du métro. Elle a aussi été l’occasion de faire le point sur l’insertion professionnelle des habitants du territoire dans le cadre des chantiers de la ligne 14 et sur l’éventualité d’une future station de métro à Morangis.

Le premier tunnelier à assurer le prolongement de la ligne 14 Sud du métro s’appelle Claire. Du prénom de sa marraine, Claire Mérouze, 12e française pilote de chasse ; la première à piloter le Rafale. Le baptême a eu lieu à Thiais le 3 avril, en présence notamment de Richard Dell’Agnola, Maire de la commune et vice-président de l’EPT délégué à la stratégie économique, de Christine Janodet, Maire d’Orly et vice-présidente déléguée aux Transports du Grand-Orly Seine Bièvre, et de Michel Leprêtre, président du Territoire. « Claire » devra creuser d’ici 2021 4,5 km de tunnel afin de relier la future station Pont de Rungis (Thiais) à l’ouvrage Jean-Prouvé (L’Haÿ-les-Roses), situé à proximité de la future station Chevilly Trois-Communes. Deux autres tunneliers seront lancés d’ici juillet pour creuser les autres tronçons du prolongement. Pour rappel, la ligne 14 Sud reliera à l’horizon 2024 la station Olympiades à l’aéroport d’Orly, à travers 7 nouvelles gares dont 6 sur le Grand-Orly Seine Bièvre.

 

L’insertion professionnelle en question

Lors de la cérémonie, Michel Leprêtre a souligné l’action de l’EPT en matière d’insertion professionnelle dans le cadre des travaux pour le prolongement du métro. Les clauses d’insertion mises en œuvre dans le cadre de la convention signée en décembre 2018 avec la RATP, la Société du Grand Paris et le département du Val-de-Marne au profit des habitants du territoire portent leurs fruits. 17 actions d’information en direction des prescripteurs de l’emploi et de l’insertion (Pôle Emploi, Missions locales, etc.) ont déjà eu lieu. L’EPT a également organisé, en partenariat avec les acteurs locaux et les Villes du territoire, 9 sessions de pré-recrutement et participé à 6 initiatives emploi-jeunesse organisées localement. Si bien que 48 habitants du Grand-Orly Seine Bièvre, originaires de 17 villes du territoire, étaient déjà bénéficiaires de contrats d’insertion avec l’un des groupements de la ligne 14 Sud du métro au 31 janvier 2019 ! Concernant la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, 146 habitants du territoire sont bénéficiaires des clauses d’insertion depuis la signature de la convention avec la Société du Grand Paris en avril 2017.

 

Une station pour Morangis ?

Autre sujet abordé par le Président de l’EPT lors de la cérémonie du 3 avril : l’éventualité d’une future gare à Morangis. Pour l’heure, le terminus prévu pour la ligne 14 Sud est la gare double Aéroport d’Orly (lignes 14 et 18). Mais un site de maintenance et de remisage, relié par un tunnel à cette dernière, sera réalisé dans la commune essonnienne. Un projet de gare, qui bénéficierait directement aux habitants du nord Essonne, est donc porté par les Villes de Morangis et Paray-Vieille-Poste, et souhaité par de nombreux acteurs locaux : Départements de l’Essonne et du Val-de-Marne, ADP… Grand-Orly Seine Bièvre s’y associe, soulignant la nécessité et le portage par les élus de ce projet. Dans l’immédiat, l’EPT souhaite porter une étude d’opportunité pour affiner les scénarios de mise en place d’une telle gare à Morangis. Les crédits ont ainsi été inscrits au budget 2019 pour sa réalisation.