Logement social et mobilité résidentielle : Lokalok a la solution

Hébergée à La Fabrique, Lokalok développe des solutions numériques innovantes pour gérer des parcs locatifs et faciliter la mobilité résidentielle. La start-up a par exemple lancé en janvier une plateforme expérimentale et spécifique en partenariat avec la Ville de Cachan.

 

Le partenariat avec Cachan Habitat OPH a été noué l’été dernier. Depuis, les fondateurs de Lokalok, Larbi Hammouchi et Abdellah Krimi, développaient la nouvelle plateforme. Lancée en janvier, elle s’adresse aux locataires de Cachan Habitat ayant une demande de logement social active. L’objectif est de faciliter la mobilité résidentielle, rare dans le parc social, alors que la demande de logement n’y faiblit pas. « Il suffit de s’inscrire sur le site et d’y émettre ses souhaits. Le bailleur identifie les logements disponibles qui répondent aux besoins », décrit Larbi Hammouchi. Le service est gratuit pour les particuliers.

 

Start-up experte de la mobilité résidentielle

 

« Notre idée de départ est de faciliter la recherche de logement pour les locataires, dans le parc privé comme dans le parc social. Il s’agit de couvrir à la fois les besoins des particuliers et ceux des organismes. Aujourd’hui, nous nous concentrons surtout sur le parc social, en travaillant avec des collectivités, bailleurs, offices HLM », explique Larbi Hammouchi. Comme pour Cachan Habitat, Lokalok peut développer des sites spécifiques. Mais pas seulement : « Tout dépend des besoins des clients. À la demande d’un groupe de bailleurs sociaux, nous avons créé une plateforme commune qui couvre l’ensemble du territoire français », explique le co-fondateur. Lokalok a aussi développé un site dédié à tous les locataires de l’hexagone ainsi qu’un outil de gestion destiné aux organismes HLM : il facilite le traitement des dossiers des locataires et demandeurs.

 

Un accompagnement global

 

Les fondateurs de Lokalok cherchent actuellement de nouveaux financements et partenariats. « Nous souhaitons vraiment que d’autres villes et bailleurs s’intéressent à leurs solutions », précise Marie-Jeanne de Barros, directrice de La Fabrique pour Grand-Orly Seine Bièvre. La start-up y est hébergée depuis fin 2015, quelques mois seulement après sa création (avril 2015). « C’est important d’avoir ce lieu pour développer l’entreprise. Nous bénéficions d’un accompagnement, de formations ou conseils quant aux problématiques rencontrées par les créateurs d’entreprises. C’est aussi un grand réseau avec les villes et le département.On peut enfin nous aider à trouver des financements ou autres », dépeint Larbi Hammouchi. C’est par exemple à La Fabrique qu’il avait rencontré en 2016 Jean-Yves Le Bouillonnec, Maire de Cachan. Par la suite, la Direction de l’Habitat de l’EPT avait fléché Lokalok vers Cachan Habitat OPH pour la création de la plateforme expérimentale…