Affinez vos connaissances en botanique

Date de publication : 13 décembre 2017

La connaissance et la préservation de la biodiversité est l’affaire de tous. Dans cette optique, la Maison de l’environnement de Grand-Orly Seine Bièvre (Arcueil) encourage chacun à participer au printemps 2018 à un Mooc spécifique à la botanique.

La prochaine session de cette formation en ligne et ouverte à tous commencera le 19 mars 2018. Les inscriptions sur la plateforme mooc.tela-botanica.org seront possibles dès le 18 janvier. Lors de ce Mooc botanique, sept semaines de cours seront dispensées par des experts (botanistes, professeurs, etc.) à travers des vidéos. À raison d’une à deux heures d’attention par semaine. « C’est une initiation à la botanique dont la Maison de l’environnement se fait le relai », explique Karine Le Bihan, responsable de l’équipement. « Il s’agit de pouvoir identifier 30 espèces communes. » Et de sensibiliser tout un chacun à son environnement.

L’habitant acteur de son environnement

« Ce type d’action est d’autant plus intéressante qu’elle permet de faire le lien l’usager ou habitant, et des dispositifs plus larges, aux échelles municipale, territoriale, et même nationale », décrit Anne-Sophie Carnuccini, directrice du pôle Écologie urbaine et Transition énergétique pour l’Etablissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre. Depuis quelques années, les initiatives telles que les jardins partagés ou les permis de végétaliser se sont répandues. Elles manifestent la volonté des collectivités et des habitants d’être en prise directe avec leur environnement. La participation à un Mooc spécialisé participe de ces pédagogies et collaborations nouvelles. Au-delà de l’apprentissage, « cela contribue aussi à une meilleure acceptation de la nature en ville », assure Karine Le Bihan.

Apprendre en groupe

Suivre cette formation en groupe sera enfin possible. La Maison de l’environnement accueillera dès mars ceux qui le souhaitent pour visionner les vidéos, partager les connaissances et faire les ateliers : créations d’herbiers, photographies de plantes… « Ce sera une façon de se retrouver et d’échanger chaque semaine. C’est un accompagnement agréable, ludique et convivial », précise Karine Le Bihan.