Un manifeste pour maintenir et développer l’industrie

Une semaine après avoir signé un partenariat en faveur du développement économique, Grand-Orly Seine Bièvre et divers acteurs locaux ont lancé le 3 juillet un « Manifeste pour un territoire industriel et productif ». À travers 7 engagements, il entend mobiliser les acteurs publics et privés pour apporter des réponses aux besoins en foncier des entreprises industrielles sur le territoire, et au-delà.

C’est par une conférence de presse organisée dans les locaux de l’EPT à Athis-Mons que le « Manifeste pour un territoire industriel et productif » a été rendu public le 3 juillet. Il est le premier engagement commun pris par des élus, décideurs et dirigeants d’entreprises du territoire, réunis par l’ensemblier qu’est Grand-Orly Seine Bièvre, afin d’y maintenir et développer l’industrie. Il est ainsi une réponse à l’alerte lancée par la CCI Paris Ile-de-France en janvier dernier sur les besoins en foncier dans la Métropole : 1,5 à 1,9 millions de m2 par an seraient nécessaires à l’industrie francilienne d’ici 2030.

 

Un constat amer

« La question du développement économique et de l’emploi est le sujet qui rassemble au sein du territoire », a introduit Michel Leprêtre, président de l’EPT, entouré des Vice-présidents Richard Dell’Agnola et Patrice Diguet, ainsi que de représentants de chambres consulaires, groupes et entreprises industriels locaux (voir ci-dessous les premiers signataires du manifeste). Et de souligner le nécessaire développement de l’activité industrielle et productive, source de richesses, d’emplois, de création de valeur… Pour l’heure, le constat est amer. Le territoire comme la région n’ont cessé de se désindustrialiser depuis plusieurs décennies. Le déficit foncier pour l’industrie est patent et les prix, en constante augmentation. « Aujourd’hui l’industrie existe, mais elle pourrait exister mieux dans notre territoire », estime Michel Leprêtre.

 

Des engagements d’avenir

Avec 600 000 m2 d’immobilier productif programmés dans ses opérations d’aménagement, Grand-Orly Seine Bièvre a déjà pris le sujet à bras-le-corps. Et c’est pour mieux relever le défi encore, agir en commun et réduire le déficit foncier industriel, que le manifeste a été rédigé. Préparé depuis plusieurs mois, il contient 7 nouveaux engagements pris par les premiers signataires ; de la proposition de foncier économique en milieu urbain dense à la mobilisation pour la formation (voir ci-dessous). Autant de solutions concrètes aux enjeux métropolitains et régionaux dont d’autres collectivités pourraient en prendre de la graine. Objectif : construire un territoire productif et innovant, attractif et équilibré. Parmi les signataires du manifeste, le président de la CCI Val-de-Marne, Gérard Delmas, a estimé que « Grand-Orly Seine Bièvre a toutes les chances de réussir. »

 

> Les 7 engagements du manifeste :

  1. Se mobiliser pour proposer du foncier économique en milieu urbain dense et à proximité de pôles de transports.
  2. Se mobiliser pour favoriser l’activité productive dans les programmations d’aménagement.
  3. Se mobiliser pour la mise en oeuvre d’outils favorisant la production d’immobilier productif à loyer modéré.
  4. Se mobiliser pour favoriser le partenariat public-privé innovants et co-construits.
  5. Se mobiliser pour faciliter l’expérimentation dans l’intégration d’activités productives.
  6. Se mobiliser pour apporter une réponse aux besoins des entreprises souhaitant se maintenir en zone urbaine dense.
  7. Se mobiliser en faveur de la formation.

 

> Les premiers signataires :

  • José Michael Chenu : Directeur du marketing stratégique et du développement urbain – Vinci
  • Richard Dell’Agnola : Vice-président délégué à la stratégie de développement économique – EPT Grand-Orly Seine Bièvre
  • Gérard Delmas : Président – Chambre de Commerce et d’Industrie du Val-de-Marne
  • Patrice Diguet : Vice-président délégué à l’immobilier d’entreprise et aux activités productives – EPT Grand-Orly Seine Bièvre
  • Dominique Giry : Président – Conseil de Développement du Val-de-Marne
  • Régis Lacote : Directeur aéroport de Paris-Orly – Groupe ADP
  • Michel Laurent : Membre élu – Chambre du Commerce et d’Industrie du Val-de-Marne – Société IMAC
  • Stéphane Layani : Président Directeur Général – Semmaris
  • Xavier Lepine : Président du directoire – La Française
  • Michel Leprêtre : Président – EPT Grand-Orly Seine Bièvre
  • Catherine Lescure : Déléguée régionale Ile-de-France – Groupe EDF
  • Géry Mortreux : Directeur Général Adjoint – Air France Industries
  • Nicole Richard : Présidente – Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Val-de-Marne
  • Jean-Luc Rigaut : Président – Association des Communautés de France (AdCF)
  • Jonathan Sebbane : Directeur Général – Sogaris
  • Jean-Michel Tasse : Membre élu – Chambre du Commerce et d’Industrie du Val-de-Marne – Société FESTO
  • Et avec le soutien du Centre de Technologies Cryogéniques d’Air Liquide à Vitry-sur-Seine.

 

Téléchargez le manifeste au format PDF.