Visiter un chantier, décrocher un emploi

Date de publication : 22 novembre 2018

Afin de faire découvrir le secteur du bâtiment et des travaux publics aux demandeurs d’emploi, des visites de chantiers sont régulièrement organisées par le Territoire avec divers partenaires dont les Villes, les acteurs locaux de l’insertion et de l’emploi, FACE 94, les centres socioculturels… La dernière a eu lieu le 15 novembre au Kremlin-Bicêtre.

Cette fois, c’est l’entreprise Demathieu et Bard qui accueillait. Celle-ci est titulaire d’un lot (gros oeuvre et clos et couvert) du lycée Darius Milhaud, au Kremlin-Bicêtre, en cours de réhabilitation et d’extension par la Région. Un site idéal pour une visite de chantier, à laquelle ont participé le 15 novembre 10 demandeurs d’emploi. Parmi eux, une femme et deux seniors en voie de reconversion. Objectif : sensibiliser ce public aux métiers du BTP, un secteur pourvoyeur d’emplois. Cette visite avait été organisée par l’EPT avec la Ville du Kremlin-Bicêtre, qui a travaillé avec les partenaires de l’emploi et de l’insertion.

Découvrir, rencontrer et intéresser

« Ce chantier était un terrain privilégié pour une visite : il a permis de voir différentes facettes du BTP – construction, réhabilitation, travaux publics – donc, aussi, de découvrir tous les corps de métiers », relate Tarik Menchou, Chargé de mission Clauses d’insertion au sein du pôle Développement économique et emploi du Territoire. Et d’ajouter : « Le public venu visiter s’est montré très intéressé, enthousiaste, volontaire. Il y a eu des échanges riches avec les représentants de l’entreprise Demathieu et Bard. Certains avaient des projets dans le BTP, d’autres déjà une première expérience professionnelle dans le bâtiment. Mais, pour la plupart, c’était vraiment une découverte. »

Des emplois à la sortie

« Par chance, nous avons été accompagnés durant cette visite par l’architecte en personne, qui a bien pris le temps tout nous expliquer, et nous avons été très bien entourés tout du long. Nous remercions donc vraiment l’entreprise et le maître d’oeuvre pour leur accueil et leur disponibilité », souligne Tarik Menchou. Cette visite du 15 novembre semble déjà avoir atteint son objectif : elle a confirmé l’intérêt d’un jeune homme. Une démarche pour son recrutement par une autre entreprise et sur un autre chantier est d’ores-et-déjà lancée. Lui comme l’entreprise sont accompagnés par les services de l’EPT, de la Ville, et les partenaires de l’insertion et de l’emploi. D’autres procédures de recrutement viendront peut-être. Et de nouvelles visites de chantiers, assurément…