Rencontre avec l'atelier vitrail à Choisy-le-Roi

L’atelier répond à des appels d’offres et commandes émanant aussi bien des monuments historiques que des édifices publics ou du domaine privé, soit pour de la restauration de vitraux anciens, soit pour de la création.

Publié le

Parmi les nombreuses TPE et PME implantées sur le territoire, certaines perpétuent des savoir-faire traditionnels. C’est le cas de l’Atelier Vitrail, à Choisy-le-Roi, spécialisé dans la création et la restauration de vitraux, et pas seulement…

Il y a quelques mois, Atelier Vitrail était à nouveau récompensé d’un prix, de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Val-de-Marne cette fois, pour la viabilité de son activité. « À nouveau », parce que l’entreprise et sa dirigeante, Lavina Felzine, maître verrier, avaient été auréolées en 2011 du premier prix SEMA (Stars & Métiers) du Val-de-Marne pour sa sculpture de verre « Le Tourbillon ».

 

Le travail du verre pour passion

Plus qu’un métier, le vitrail et le travail du verre sont une passion pour la Choisyenne de 53 ans.

C’est aussi un milieu très difficile, souligne-t-elle. Mais il y a toujours quelque chose à apprendre. Si les techniques du vitrail nont pas énormément évolué avec le temps, tout doit passer par la main de l’Homme.

Un art, en somme, que Lavina Felzine a «  découvertpar hasard, au milieu des années 1990, à l’occasion d’un atelier d’arts manuels à Orly  », se souvient-elle. Une expérience et une rencontre avec un voisin maître verrier (Michel Durand) plus tard, et Lavina Felzine se lançait, reprenant l’affaire de ce dernier en 1997, avant de se mettre à son compte en 2000.

 

L’entreprise et sa dirigeante ont depuis fait leurs preuves. Au point d’être sollicitées dès 2006 pour la restauration de la coupole du Printemps Haussmann, à Paris (voir vidéo). Composée de plus de 3 000 pièces, elle avait été façonnée en 1923 par le grand maître verrier Brière.

C’est le chantier le plus marquant de ma carrière, forcément, décrit Lavina Felzine. Il a aussi été très difficile : il a fallu réinventer une forme de travail. Puis il a fallu travailler dans des situations très inconfortables : en hauteur, baissés… C’était aussi un vrai challenge car il fallait le faire en 3 mois et demi, de nuit… Des compagnons ont refusé de travailler avec nous sur ce chantier, trop périlleux, mais au final, les contraintes ont soudé l’équipe.

Selon les chantiers, Lavina Felzine fait en effet appel à des compagnons verriers et maîtres verriers. Mais, au quotidien, elles sont à l’heure actuelle 2 à travailler pour Atelier Vitrail : Lavina et sa fille, Emmanuelle, qui l’a rejointe en 2013. L’atelier répond à des appels d’offres et commandes émanant aussi bien des monuments historiques que des édifices publics ou du domaine privé, soit pour de la restauration de vitraux anciens, soit pour de la création. Atelier Vitrail propose aussi de la formation, par le biais du Comité de Coordination des Activités Thiaisiennes (CCAT) : 90 élèves ont ainsi été formés en 2018, à raison de 3h par semaine.

L’entreprise propose enfin des créations originales en verre. Celles de Lavina et Emmanuelle Felzine, mais aussi celles d’anciens élèves et amis. Il peut s’agir, «  selon les périodes, de lampes, de bijoux, d’objets des arts de la table, de photophores, de bougeoirs, etc.  », décrit Lavina Felzine. Ces créations sont disponibles sur sa boutique en ligne.

La dirigeante souhaiterait aujourd’hui poursuivre le développement de cette activité en ouvrant une boutique physique, «  de préférence à Choisy-le-Roi ou à proximité, dans le Val-de-Marne. Cela nous permettrait de vendre en direct nos productions artistiques et celles d’anciens élèves de nos formations, et à la fois de proposer un «point couleurs » aux amateurs de vitrail et aux particuliers des environs. »

Atelier Vitrail
98 Avenue Victor Hugo, 94600 Choisy-le-Roi
01 48 90 43 18
http://ateliervitrail.com

ico
ico