Renaissance de la Bièvre à Arcueil et Gentilly

La Bièvre fait depuis près de 10 ans l’objet d’un important projet d’aménagement conduit par le département du Val-de-Marne. Objectif : rendre la Bièvre à nouveau visible, redonner ses droits à la nature et recréer une vraie rivière. Une réouverture partielle a eu lieu à l’Haÿ-les-Roses en 2016. L’ouverture d’un nouveau tronçon est prévue à Arcueil et Gentilly à l’horizon 2021.

Installations spécifiques

La renaissance de la Bièvre à ciel ouvert nécessite le réaménagement total du cours d’eau et de son lit en favorisant l’écoulement et l’oxygénation de la rivière. Six rétrécissements diversifieront son parcours et les berges seront adoucies.

Afin d’intégrer cet espace naturel dans un milieu urbain très dense, proche d’habitations et d’équipements divers, des murs de soutènement seront installés sur 15 mètres de profondeur.


Les débits seront contrôlés pour lutter contre les inondations.

Aménagements de voirie

Avenue François-Vincent Raspail

L’avenue sera réduite et séparée de la rivière par la végétation. Le double sens sera maintenu afin de privilégier le partage de la voirie avec les transports en commun.

Rue de la Division-Leclerc

La rue passera en sens unique (sens ouest-est vers Gentilly), une zone de circulation mixte à 30km/h sera créée et offrira des zones de stationnement et des aménagements sécurisant le cheminement des piétons et des cyclistes.

Diagnostic archéologique

Située dans un espace à fort potentiel archéologique, une zone de 650 m² fera l’objet d’une intervention préventive. L’objectif est de définir si cet emplacement nécessitera par la suite une fouille archéologique de plus grande ampleur.

Nature préservée

Afin de favoriser le développement d’une faune et d’une flore diversifiées sur les futures berges, des prairies humides seront créées et une végétation spécifique (plantes semi-aquatiques, arbres) sera plantée tout au long du tronçon.

Les allées, chemins et passerelles offriront un lieu de promenade au plus près de l’eau. Des connexions avec la coulée verte Bièvre-Lilas et le parc du Coteau de Bièvre renforceront l’accès aux espaces verts de proximité. Des coupes d’arbres sont également prévues. Ces végétaux, pour la plupart malades, seront remplacés par des essences mieux adaptées aux milieux humides.

Calendrier

  • Lancement des travaux : juillet 2019
  • Fin de l’aménagement : été 2021

ico Chiffres clés 

  • 600 m

    de long

  • 2

    communes

  • 1

    parc traversé

  • 4

    financeurs

  • 10

    millions d’euros consacrés au projet