Territoire productif, Emploi

Le bureau d’études SEMOFI s’agrandit

Tête de proue de SEMOFI Groupe, le bureau d’études villeneuvois SEMOFI ouvrira au printemps une antenne à Choisy-le-Roi. Spécialisé dans l’étude des sols, il exerce sur le territoire depuis plus de 20 ans. Et adhère désormais au cluster Eau-Milieux-Sols, qui anime et organise le développement de la filière à l’échelle nationale.

Publié le

Le bail a été signé en janvier et l’installation est prévue pour avril. Une trentaine d’ingénieurs de SEMOFI (Société d'Étude et de Maîtrise d'Oeuvre en Fondations spéciales et Injections) emménageront alors à Choisy-le-Roi, dans le quartier du Port, au 43 avenue Louis Luc.

Cette antenne de 667 m2 devrait au total accueillir « une cinquantaine de personnes d'ici 5 ans, estime Claire-Audrey Gonthier, Directrice générale de SEMOFI Groupe. Choisy-le-Roi est une extension de nos locaux de Villeneuve-le-Roi, ce n’est pas un déménagement, nous nous réorganisons seulement car nous y étions à l’étroit. »

À elle seule, SEMOFI emploie plus de la moitié des salariés du groupe, qui compte 3 autres filiales (Géo.S.Lab, Géosond et Géomec) pour environ 140 salariés au total. Des ingénieurs pour la plupart, qui « sont notre force de frappe », souligne Claire-Audrey Gonthier. L’entreprise est d’ailleurs toujours à la recherche de nouveaux talents dans ses domaines de prédilection que sont la géotechnique, la maîtrise d’œuvre dans les carrières souterraines, le génie civil et la structure, les sites et sols pollués, l’hydrogéologie, la géophysique, l’assainissement… Autant d’expertises prisées, qui ont fait son succès depuis sa fondation en 1997.

« Notre mission est d’accompagner nos clients dans la réalisation de leurs projets immobiliers, par l’étude approfondie des contraintes liées au sous-sol ainsi que la recherche de solutions optimisées, décrit la Directrice générale. Compte-tenu de la pression foncière, nos clients construisent de plus en plus sur des terrains pouvant présenter d’importantes problématiques de géotechnique, de pollution des sols, voire les deux, comme par exemple d’anciennes carrières à ciel ouvert remblayées sur plusieurs mètres d’épaisseur avec des matériaux pollués. Etant donné les incidences sur les coûts de construction, nos clients souhaitent anticiper ces risques pour leurs projets dès qu’ils ont la maîtrise foncière des terrains, par le biais des missions d’études, d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre qu’ils nous confient. »

La nouvelle implantation à Choisy-le-Roi va de paire avec l’adhésion de SEMOFI, en janvier, au cluster Eau-Milieux-Sols.

« Nous le connaissions peu mais nous en avons beaucoup entendu parlé par les représentants du Territoire lors du dernier SIMI (Salon de l’Immobilier d’Entreprise, ndlr), ce qui nous a convaincu.Cette adhésion nous permettra notamment d’échanger, dacquérir une culture plus large sur des sujets qui ne sont pas forcément les nôtres, et de compléter notre veille sur les innovations qui concernent directement nos sujets de prédilection, notre cœur de métier. »

 

C’est aussi par le biais du Territoire que SEMOFI a trouvé les locaux de sa nouvelle antenne : « Nous avons contacté nous-mêmes l’EPT pour notre recherche d’immobilier et avons été accompagnés tout du long, pour des rencontres, pour des visites…Ça nous a donné l’impression qu’on nous tenait par la main, c’était assez agréable. Notre choix s’est porté sur Choisy pour des raisons de proximité vis-à-vis de nos locaux de Villeneuve-le-Roi et de transports », explique Claire-Audrey Gonthier. À l’heure actuelle, les travaux sont en cours. Une nouvelle page s’ouvrira bientôt pour SEMOFI.

ico
ico